Imaginons. Le visible et l’inconscient, Domenico Chianese e Andreina Fontana, Les Éditions d’Ithaque (2015)

Couv DEF ImaginonsDomenico Chianese & Andreina Fontana (2015)

Imaginons. Le visible et l’inconscient

Les Éditions d’Ithaque

Préface de François Sacco

Traduit de l’italien par Sébastien Smirou

Platon aurait séparé, dans un geste inaugural, l’image et l’idée, le corps et l’âme, infligeant ainsi une blessure métaphysique au coeur de la pensée occidentale, blessure qui marquera la pensée psychanalytique elle-même.

Freud nous dit en effet que les images doivent être traduites en mots. Mais il nous montre aussi comment des mots deviennent des images. Aurions-nous alors affaire à un pacte mutuel de réversibilité, dans lequel, émergeant du fond de nos obscures tensions psychiques, mot et image se relaieraient sans heurts ni restes?

Or les « images » de l’inconscient visuel semblent se décomposer, se recomposer, se déplacer, s’interpénétrer au gré des forces qui les font surgir. Ne craignant pas la contradiction, elles se jouent de la pensée consciente. En ce sens, elles déconstruisent le discours et bravent toute alliance entre signification et désignation, entre signification et figuration. Quelle place dès lors accorder aux images dans la vie psychique et, plus précisément, dans le processus analytique ? Comment utiliser l’espace de la cure s’il nous faut le considérer non plus seulement comme un champ structuré par le langage mais aussi traverse et bouleversé par des images visuelles réfractaires à tout vocabulaire ?

Dans cet ouvrage richement illustré, Domenico Chianese et Andreina Fontana, psychanalystes italiens, nous invitent à un voyage dans le monde des images. À partir de Freud, en compagnie d’auteurs comme Lacan, Bion, Aulagnier, Pontalis, Merleau-Ponty ou Foucault, mais surtout en se laissant guider par Didi-Huberman et Gombrich dans l’univers iconique d’Aby Warburg, ils associent librement leurs idées et leurs lectures, et plaident en faveur d’un « tournant iconique » au sein de la pensée psychanalytique.

Domenico Chianese est psychanalyste, membre de la Société psychanalytique italienne, qu’il a présidé entre 2001 et 2005. Auteur de différents essais psychanalytiques, il a notamment publié Construzioni e campo analitico (Borla, 1977), Un lungo sono (Franco Angeli, 2006) et Come le pietre et gli alberi. Psicoanalisi e estetica del vivere (Alpes Italia, 2015). Il vit et travaille à Rome.

Andreina Fontana est psychanalyste membre de la Société psychanalytique italienne. Elle a codirigé, avec D. Chianese, l’ouvrage collectif Per un sapere dei sensi. Immagine ed estetica psicoanalitica (Alpes Italia, 2012). Elle vit et travaille à Rome.